Comment conserver la vanille ?

Tout d’abord, il parait essentiel de préciser qu’une gousse de vanille, récoltée à maturité, préparée et affinée dans les règles de l’art ne nécessite pas de conditions particulières de stockage (type fond de rhum ou d’alcool) en dehors d’un contenant adapté.

Le Tube ou Bocal en Verre

Outre l’avantage d’une présentation plus soignée, il permet une meilleure conservation de la vanille. Cette dernière laissée à l’air libre ayant l’inconvénient de sécher très rapidement.
A proscrire, le bouchon en liège, c’est naturel, mais il favorise le développement des moisissures.
Impérativement, il convient d’adapter le contenu au contenant à savoir le moins d’air possible pour éviter un dessèchement accéléré des gousses.

Madagascar Présentoir Bourbon

La pochette plastique

Pratique, mais peu hermétique, elle peut avoir l’inconvénient de laisser passer les arômes et de sécher la vanille.
À réserver aux consommateurs réguliers. Toujours adapter comme pour le verre le contenu au contenant (peu d’air).

Madagascar Bourbon Pochette R 250g

Nous préconisons​

Les gousses de vanille enveloppées dans du papier paraffiné lui-même contenu dans une boite en fer.
Le tout doit être à température ambiante en évitant les écarts de température trop importants.

Nous déconseillons

La conservation au réfrigérateur

Les gousses de vanille ont l’inconvénient d’agir comme une éponge en s’imprégnant des arômes des autres aliments, de plus le froid va déshydrater et assécher les gousses.
L’intérêt d’une telle conservation est donc vraiment nul.

La congélation

Clairement déconseillée !
Il est toujours surprenant de voir des vendeurs de vanille, principalement sur le web, préconiser ce mode de conservation alternatif, certes moderne, mais peu adapté à la vanille.
Aurait-on idée de congeler un produit noble qui par essence ne se dénature pas ?
Plus prosaïquement, pour trancher sur ce débat, il suffit de se dire que la congélation n’existait pas au temps des Aztèques et qu’elle n’est pas non plus appliquée par les pays producteurs bien en mal d’avoir déjà des systèmes de réfrigération classique.
Rappelons que la congélation neutralise & bloque le développement naturel des arômes (une gousse continue de s’affiner dans le temps).
Ex : le givre, celui-ci ne s’exprime au mieux pas avant 12 mois dans des conditions optimales de conservation. Dès lors que vos gousses sont congelées, aucun givre ne peut s’exprimer. Rappelons que le givre développé est de la vanilline pure.
Le seul intérêt pour un vendeur peu assuré de la qualité de ses produits est en effet de vous conseiller la congélation et d’appliquer le principe de précaution, en stoppant le possible développement de moisissures pour des gousses mal affinées.

Le fond d'alcool

Idem que pour la congélation, l’intérêt est nul sauf à vouloir prévenir le développement bactérien sur des gousses trop humides ou mal affinées.

Rappelons que l’alcool agit comme un extracteur d’arômes, c’est peut-être là le seul intérêt à obtenir un rhum vanillé par exemple.

L’alternative acceptable

Le sucre

Vous obtiendrez à coup sûr un sucre vanillé mais celui-ci assèchera automatiquement votre gousse de vanille, elle n’en sera pas pour autant impropre à la consommation elle aura perdu un peu de sa puissance aromatique.

Panier d'achat (0)

Panier