Historique et expension de la vanille dans le monde

Histoire de découverte et origine de la vanille

Le vanillier est originaire d’Amérique Tropicale (Mexique) mais c’est la découverte du Nouveau Monde par les conquistadors qui valut à l’Europe de le connaître.

Les Mexicains utilisaient la vanille depuis fort longtemps et l’avaient appelée du nom aztèque de «Tlilxochill» ou «Gousse noire».

Hernando Cortez, le Conquérant du Mexique fut invité par l’Empereur Moctezuma à déguster dans des gobelets d’or du chocolat parfumé à la vanille. Ce fut sans doute le premier Européen qui goûta cet aromate.

Malgré le soin que prirent les Aztèques pour cacher le secret de l’aromatisation, les Conquistadores le découvrirent  et, dès 1510 la vanille était importée en Espagne puis, à partir de 1604 en France où on l’utilisa couramment dans la préparation du café et du chocolat.

Expansion de la
culture de la vanille

Au début du XIX siècle des plants furent expédiés à Java, puis à la Réunion et à Maurice pour y tenter la culture de la précieuse vanille, mais en l’absence de pollinisation naturelle par un insecte du Mexique, la culture s’est avérée impossible sur ces îles.

La première pollinisation artificielle du Vanillier fut réalisée en 1836 au jardin botanique de Liège par Charles  Morren, puis en 1837 par le Français Neumann, mais c’est en 1841 qu’un jeune esclave Edmond Albius, imagina le procédé encore utilisé de nos jours.

Ce fut dès 1848 l’essor de la culture à l’Ile de la Réunion (alors plus connue sous le nom d’ « Ile Bourbon ») aux Seychelles en 1866 , à Madagascar en 1871, aux Comores en 1891 , à Tahiti en 1898 , en Ouganda et à Ceylan en 1912.

Panier d'achat (0)

Panier